Ami de la Terre!

I'm

Il importe que toutes les populations développent une conscience collective pénétrante pour sauver la planète. Cependant, le développement d’une conscience collective dépend d’une modification psychologique et des habitudes de vie des gens, ce qui suppose un changement de mentalité. Le temps presse! Renversons le processus non-ecologique... Soyons vert! Mais avec intelligence. Un jour nous aurons compris notre vraie situation.

 

Lorsqu’on réfléchit à la continuité de la vie, on se demande si l’espèce humaine n’est pas rendue dans un cul-de-sac, du fait de la détériorisation de l’environnement. L’humanité serait-elle rendue à la limite de ce qui est permis? Je ne le crois pas. Il y a encore de  l’espoir!  Mais, pour combien d’années encore? Selon Hubert Reeves, astrophysicien,

<< il y a urgence d’agir, car beaucoup de méfaits sont d’ores et déjà irréparables.>>

Allez demander aux autochtones (Mayas, Incas et Aztèques) de quelle manière leurs traditions ancestrales ont survécu au fléau de cinq cents ans de domination par l’homme blanc? Ils vous répondront qu’ils ont su respecter la nature en ne la détruisant pas. C’est la réponse qu’ils donnent à ce même homme blanc qui se demande de quelle façon remédier à son erreur d’entrepreneur-exploiteur et de pollueur? <<La nouvelle manière de faire, c’est l’ancienne manière.>>